Révision totale de la loi sur l’alcool

De quoi s’agit-il?

Les résultats de la consultation relative à la révision totale de la loi sur l’alcool et à une loi sur la fiscalisation des spiritueux sont censés être publiés dans un délai d’un ou deux mois environ. Les points suivants sont particulièrement délicats pour la branche :
  • L’abus d’alcool commis par quelques jeunes donne l'impression que la consommation d’alcool en général est problématique.
  • On prévoit une interdiction de principe d’offrir un verre de vin ou de bière gratuit pour le restaurateur/hôtelier.
  • Il est prévu d’élargir l’interdiction actuelle des « Happy-Hours » ou d’autres offres pour y inclure dorénavant la bière et le vin (vendredi / samedi).
  • Les investigations secrètes ne sont prévues que pour les délits particulièrement graves, ce qui n’est d’ailleurs aucunement changé par le nouveau Code de procédure pénale. Il est incompréhensible qu’une distribution erronée d’alcool soit mise au même niveau que des délits graves.
Notre position

D’une manière générale, GastroSuisse approuve l'actualisation de la loi sur l’alcool qui a presque cent ans, tout comme la répartition en une loi sur l’alcool et une loi fiscale. Même si la consommation d’alcool absolue par habitant et celle des jeunes est en recul depuis des décennies, GastroSuisse reconnaît qu’il existe des problèmes. 

Cependant, une législation ciblant les mauvaises personnes est inacceptable. Il est connu que les problèmes avec les jeunes abusant de l’alcool surviennent en dehors de la branche de la restauration. Dans la majorité des cas, les jeunes obtiennent des boissons alcoolisées de la part d’amis, de connaissances ou à l’occasion de fêtes privées. Même les propres parents distribuent de l’alcool plus fréquemment aux mineurs que ces derniers n’en reçoivent dans la restauration.

Cela n’a donc pas de sens et ne témoigne que d’un activisme déplacé, si l’on se limite simplement à détériorer les conditions générales pour la branche de l’hôtellerie-restauration, selon le mot d’ordre « L’essentiel, c’est de faire quelque chose, peu importe que ce soit raisonnable ou non ».  Limiter la distribution de vins suisses de haute qualité situés dans le segment de prix supérieur dans le but de réduire la consommation d’alcool des jeunes n’apportera pas le résultat escompté. Par conséquent, GastroSuisse rejette l’actuel projet de révision totale de la loi sur l’alcool.

Contact
GastroSuisse
Politique économique
Blumenfeldstrasse 20
8046 Zurich

Téléphone 0848 377 111
Fax 0848 377 112

wipo@gastrosuisse.ch

Demande en ligne

Login

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas encore de Login? Cliquez ici.

Recherche
Assurances sociales et de personne
Les métiers de l'hôtellerie-restauration