Conjoncture / CRC

Pulsomètre de la restauration et de l'hôtellerie

L’ « Enquête conjoncturelle de l’hôtellerie-restauration » est menée depuis plus de "dix ans en collaboration avec le Centre de recherches conjoncturelles (CRC) de l’EPF de Zurich. Il s’agit d’un important baromètre de la branche. L’enquête est effectuée tous les trois mois dans toute la Suisse auprès de plus de 300 établissements. Elle permet de récolter les données importantes qui fondent des chiffres clés comme le chiffre d’affaires, le volume des ventes, la demande ou encore l’occupation, tout en distinguant entre les zones touristiques « zones de montagnes », « grandes villes », « zones des lacs » et « autres zones ». Ces données sont comparées avec celles du trimestre correspondant de l’année précédente afin de présenter le développement économique dans le domaine de l’hôtellerie-restauration au gré des saisons. En outre, les expectatives relatives à la situation des affaires sont également rassemblées, ce qui permet d’établir un pronostic pour les établissements classés par zones touristiques.

Souhaiteriez-vous participer à l’enquête du KOF puis recevoir les évaluations détaillées?
Cliquez ici pour vous inscrire en ligne.

 

Rapport KOF sur le 3e trimestre 2018
Dans l’ensemble, l’hôtellerie-restauration a enregistré une légère augmentation de son chiffre d’affaires (+1,5%). Cependant, ce résultat doit être considéré séparément pour l’hôtellerie et pour la restauration.

L’hôtellerie a vu son chiffre d’affaires progresser de +6,2%, ce qui est très réjouissant. Elle se retrouve donc pour la première fois au même niveau qu’avant la crise économique de 2008 (voir graphique en page 2). La hausse concerne surtout les PME. Les petites entreprises ont augmenté leur chiffre d’affaires de +6,9% contre +10,4% pour les exploitations de taille moyenne. Seules les grandes entreprises ont dû se contenter d’une hausse modérée de leur chiffre d’affaires (+0,7%).

Il en va tout autrement pour la restauration. Après une courte phase de reprise, celle-ci a subi une baisse de son chiffre d’affaires de -1,2%. Selon environ la moitié des établissements, la dégradation de leur situation économique est due à une demande insuffisante. Autre obstacle évoqué: les conditions météorologiques.

Comme cela a pu être observé tout au long de l’année, les régions touristiques évoluent différemment les unes des autres. Avec une hausse de +14% du chiffre d’affaires de l’hôtellerie-restauration, autrement dit de l’hébergement et de la restauration, la performance des régions de montagne est particulièrement remarquable. En revanche, les zones des lacs et les grandes villes ont enregistré une baisse de leur chiffre d’affaires.

Les prévisions montrent que le besoin de personnel pourrait se réduire, dans l’hôtellerie comme dans la restauration. Malgré l’essor actuel dans l’hôtellerie, il n’y a pas de quoi s’emballer. Bon nombre d’établissements pressentent un repli à court terme. En revanche, les restaurants s’attendent à une légère amélioration de leurs affaires pour les mois à venir.

Rapport du CRC à télécharger:

  • Rapport CRC T3 2018
  • Rapport CRC T2 2018
  • Rapport CRC T1 2018
  • Rapport CRC T4 2017
  • Rapport CRC T3 2017

Brochure du CRC à télécharger:

  • Brochure CRC T3 2018
  • Brochure CRC T2 2018
  • Brochure CRC T1 2018
  • Brochure CRC T4 2017
  • Brochure CRC T3 2017
Inscription initiale Veuillez-vous enregistrer dans le nouveau système. Ceci s'applique également aux membres et clients existants. Inscrire