Communiqués de presse 2020

L’hôtellerie-restauration et le tourisme nécessitent des mesures de sauvetage supplémentaires

Les fédérations de tourisme saluent le fait que le Conseil fédéral revoit à la hausse le volume des crédits en parallèle à l’étude de mesures complémentaires. Toutefois, chômage partiel et prêts ne suffiront pas à éviter une vague de faillites. Les fédérations de tourisme en appellent à la solidarité des bailleurs, des assureurs et de leurs réassurances.

GastroSuisse se félicite des mesures d’aide aux entreprises

Le 20 mars 2020, le Conseil fédéral a approuvé une aide globale de 32 milliards de francs supplémentaires pour atténuer les conséquences économiques de la propagation du coronavirus. Avec les mesures adoptées le 13 mars 2020, le montant total disponible s’élève désormais à 42 milliards de francs, et sera notamment aussi utilisé pour soutenir l’hôtellerie-restauration.

Le secteur du tourisme sur le report du vote de «l’initiative de résiliation»
Une décision compréhensible, mais lourde de conséquences

Compte tenu de la gravité de la crise du coronavirus, la décision du Conseil fédéral de reporter le vote du 17 mai 2020 est compréhensible et logique. Les soins de santé, la solidarité avec les personnes les plus vulnérables, la protection de la population et le soutien de l’économie sont les priorités absolues en ce moment. Cette décision n’en est pas moins lourde de conséquences pour le secteur du tourisme, le vote sur «l’initiative de résiliation», qui lui est préjudiciable, étant retardé.

L’hôtellerie-restauration et le tourisme luttent pour leur survie

Le Conseil fédéral a décidé de la fermeture des restaurants, bars et clubs dans tout le pays. Les stations de ski sont fermées depuis samedi. En raison de la crise du coronavirus, l’hôtellerie-restauration et le tourisme sont confrontés à une situation critique et luttent pour leur survie. C’est pourquoi la branche exige des mesures efficaces pour surmonter les pénuries de liquidités, des nouvelles améliorations de l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail et l’introduction immédiate d’un fonds pour les cas de rigueur.

Coronavirus: impact sur l’hôtellerie-restauration, période du 28 février au 12 mars 2020

Coronavirus: le Conseil fédéral impose des mesures drastiques
Réaction de GastroSuisse

Les nouvelles mesures drastiques adoptées par le Conseil fédéral sont lourdes de conséquences et frappent de plein fouet l'hôtellerie-restauration. En raison de la crise du coronavirus, la branche doit déjà faire face à une diminution extrême du chiffre d'affaires. Les prochaines semaines vont être déterminantes pour la survie de nombreuses entreprises. En outre, la mise en oeuvre des nouvelles prescriptions s'annonce extrêmement difficile pour un grand nombre d'établissements. Néanmoins, la branche fera tout son possible afin de servir ses clients dans le cadre des possibilités qui sont encore autorisées. Pour la population, les restaurants et les hôtels sont aussi des lieux d'échange et de rencontre importants. GastroSuisse salue toutefois la volonté du Conseil fédéral de proposer une aide économique immédiate aux entreprises concernées. Il est impératif que ces fonds affluent rapidement et de manière non bureaucratique. Les conséquences économiques du coronavirus menacent de plonger l'ensemble de la branche avec ses 260 000 employés dans une crise à long terme.

Coronavirus: la branche du tourisme exige un soutien immédiat

Depuis l’irruption du coronavirus en Europe et en Suisse, nombreuses sont les entreprises à subir un effondrement considérable de leur chiffre d’affaires. Selon le dernier sondage mené par HotellerieSuisse, les établissements interrogés escomptent en moyenne une baisse de 45 % de leur chiffre d’affaires en mars et en avril. De plus, 91 % d’entre eux sont confrontés à un recul significatif des nouvelles réservations. En vue d’amortir le choc, la branche demande des allègements pour réduire l’horaire de travail ainsi que des mesures immédiates pour surmonter la pénurie de liquidités, par exemple sous forme de prêts non bureaucratiques à taux zéro.

21 nouveaux sommeliers de la bière s'engagent pour la diversité de la bière

Le 11 mars 2020, 21 participants au séminaire intensif « Le sommelier suisse de la bière®. La découverte, la dégustation et la présentation attractive de la bière » ont reçu leur certificat bien mérité. Les frais émoulus sommeliers de la bière sont désormais parés pour mettre à profit les connaissances acquises autour de la bière et les transmettre aux personnes intéressées.

Le Conseil national s’attaque à l’îlot de cherté

Le Conseil national a délibéré aujourd’hui de l’initiative pour des prix équitables et du contre-projet indirect. Les initiateurs saluent l’amélioration déterminante du contre-projet du Conseil fédéral par la chambre basse et son intention d’agir enfin contre l’arnaque des prix en Suisse.

Coronavirus – Les associations de tourisme exigent une réaction rapide

HotellerieSuisse et GastroSuisse, qui représentent conjointement les demandes des acteurs du tourisme, ont participé ce jour à la table ronde organisée par le conseiller fédéral Guy Parmelin sur le sujet du coronavirus. À l’heure actuelle, il est encore difficile d’évaluer l’ampleur et la portée des conséquences du coronavirus sur le tourisme. Toutefois, les régions font état d’un effondrement de la demande et il convient donc d’examiner de plus en plus sérieusement la situation des établissements. Les plus grandes associations suisses de tourisme exigent de la part du Conseil fédéral un accompagnement rapide et non bureaucratique des PME fortement touchées. Une approche pragmatique de la réduction du temps de travail et des mesures destinées à surmonter les pénuries de liquidités figurent au centre des revendications.

De grands préjudices pour l’économie suisse
La Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse présente une étude sur l’îlot de cherté

Des milliards de francs échappent chaque année à l’économie suisse. C’est ce que montre une étude de la Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse. Les producteurs et fournisseurs étrangers isolent leurs systèmes de distribution et imposent de fortes majorations de prix en Suisse. Rien que dans les domaines examinés, les acheteurs suisses paient plus de trois milliards de francs en trop. L’ancien surveillant des prix Rudolf Strahm estime à près de 15 milliards de francs la perte subie dans l’ensemble de l’économie.

Réforme de la prévoyance professionnelle : GastroSuisse favorable à un compromis raisonnable

La prévoyance professionnelle doit être réformée d’urgence. En décembre dernier, le Conseil fédéral a mis un projet en consultation. Avec le modèle de l’Union suisse des arts et métiers (usam) et le «compromis raisonnable», deux nouvelles propositions de réforme sont au débat. GastroSuisse soutient le «compromis raisonnable», estime toutefois que la question de la compensation de la génération de transition appelle encore certaines clarifications.

20 nouveaux sommeliers de la bière s'engagent pour la di-versité de la bière

Le 8 janvier 2020, 20 participants au séminaire intensif « Le sommelier suisse de la bière®. La découverte, la dégustation et la présentation attractive de la bière » ont reçu leur certificat bien mérité. Les frais émoulus sommeliers de la bière sont désormais parés pour mettre à profit les connaissances acquises autour de la bière et les trans-mettre aux personnes intéressées. 

Enquête GFS Initiative pour des prix équitables:
Large majorité en faveur de l’initiative pour des prix équitables

Une grande partie de la population suisse souhaite faire quelque chose contre la «surtaxe Suisse» injuste. C’est ce que montre une enquête représentative menée par GFS-zürich. 68% des répondants appuient le principe de l’initiative. Seulement 20% ne sont pas d’accord. 12% sont encore indécis ou ne donnent pas de réponse. Une nette majorité des personnes interrogées souhaite donc renforcer le droit de la concurrence et mettre ainsi les acheteurs suisses sur un pied d’égalité avec les acheteurs étrangers. L’initiative pour des prix équitables lutte contre les suppléments de prix injustifiés pour les clients suisses.

Inscription initiale Veuillez-vous enregistrer dans le nouveau système. Ceci s'applique également aux membres et clients existants. Inscrire