Communiqués de presse 2021

Le Conseil fédéral a entendu l’appel à l’aide

Le Conseil fédéral a décidé aujourd’hui que les restaurants resteront fermés jusqu’à la fin février. Cela empire la situation dans l’hôtellerie-restauration, Toutefois, le Conseil fédéral a décidé d’assouplir de manière décisive la réglementation des cas de rigueur et d’augmenter les contributions à fonds perdu. GastroSuisse y voit le signe que le Conseil fédéral a reconnu la gravité de la situation.

Le Conseil fédéral décide sur la troisième vague de licenciements
D’ici la fin de mars, la moitié de tous les établissements de l’hôtellerie-restauration feront faillite s’ils ne reçoivent pas dès maintenant une indemnisation financière. C’est ce que montre une enquête récente auprès des membres de GastroSuisse. Il appartient donc au Conseil fédéral d’éviter un désastre dans tout le pays et ainsi une troisième vague de licenciements dans l’hôtellerie-restauration.

GastroSuisse se distancie de l’initiative «Wir-machen-auf» (Restons ouverts)

Depuis cette semaine, un groupe appelle à la désobéissance civile dans tout le pays. L’initiative «Wir-machen-auf» (Restons ouverts) est anonyme et regroupe de plus en plus de commerçants. GastroSuisse tient à se démarquer de cette action et souligne ne rien à voir avec celle-ci.

45 nouveaux sommeliers de la bière s'engagent pour la diversité de la bière

Le 6 janvier 2021, 45 participants au séminaire intensif « Le sommelier suisse de la bière®. La découverte, la dégustation et la présentation attractive de la bière » ont reçu leur certificat bien mérité. Les frais émoulus sommeliers de la bière sont désormais parés pour mettre à profit les connaissances acquises autour de la bière et les transmettre aux personnes intéressées. Deux séminaires ont eu lieu en Suisse alémanique et un en Suisse romande.

Décision dramatique, le Conseil fédéral n’a pas encore reconnu la gravité de la situation

Le Conseil fédéral a annoncé aujourd’hui que la fermeture des restaurants sera prolongée jusqu’à la fin du mois de février. On ne sait pas encore si et dans quelle mesure il indemnisera la branche pour cela. Pour l’hôtellerie-restauration, c’est un désastre. GastroSuisse tire la sonnette d’alarme: sans compensation financière immédiate, la branche va périr.

Inscription initiale Veuillez-vous enregistrer dans le nouveau système. Ceci s'applique également aux membres et clients existants. Inscrire