Position officielle sur la politique sanitaire du Conseil fédéral

Situation, le 1er juillet 2021

La situation épidémiologique en Suisse s’est considérablement améliorée au cours des derniers mois. Le Conseil fédéral veut maintenant éviter que le nombre de cas n'augmente à nouveau en automne et en hiver.

GastroSuisse salue le fait que le Conseil fédéral se préoccupe de l’évolution de la situation épidémiologique et se prépare déjà à divers scénarios pour l’automne et l’hiver. La stratégie de vaccination, de test et de traçage des contacts mise en place par le Conseil fédéral contribue à assurer le retour à la normale de la vie sociale.

GastroSuisse espère et escompte que les mesures préventives prises actuellement par le Conseil fédéral permettront d’éviter un nouveau confinement. La Confédération et les cantons doivent maintenant aussi tout mettre en œuvre pour que suffisamment de lits et de personnel de réanimation soient disponibles en cas de nouvelle recrudescence à l’automne.

GastroSuisse demande que, dans ses futures décisions, le Conseil fédéral ne tienne pas seulement compte des valeurs indicatives épidémiologiques, mais aussi des aspects économiques et sociaux.

GastroSuisse attend que le Conseil fédéral limite à l’avenir la quantification des échantillons dans les tests PCR. Ces tests ne sont pas toujours fiables. Il est internationalement reconnu que des valeurs Ct trop élevées entraînent beaucoup de faux positifs ou de positifs non pertinents et, dans de nombreux pays, ces valeurs Ct ont d’ailleurs déjà été plafonnées, ce qui engendre un nombre de cas nettement inférieur et des pronostics plus précis.»

Inscription initiale Veuillez-vous enregistrer dans le nouveau système. Ceci s'applique également aux membres et clients existants. Inscrire